Bonne conduite et respect des droits de l’homme : 200 agents de la FOSEP formés pour former
Bonne conduite et respect des droits de l’homme : 200 agents de la FOSEP formés pour former

Lomé, le 16 décembre 2014 : 200 agents de la Force Election Présidentielle 2015 (FOSEP) ont entamé ce matin une session de formation des formateurs à l’école de gendarmerie de Lomé. Durant une semaine, ces policiers, gendarmes et gardiens de la paix vont apprendre les règles de bonne conduite pendant le processus électoral, la bonne connaissance du code électoral, le respect des droits de l’homme et le droit international humanitaire. Une fois ces enseignements et connaissances acquis, ces derniers sont appelés à les transmettre en janvier 2015 aux 7800 agents que constitue la FOSEP.

« Nous voulons établir une véritable police de proximité durant cette période » a révélé le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Col Yark Damehame. Pour ce dernier, la protection des personnes et des biens ainsi que l’établissement d’un environnement de confiance entre les citoyens et cette force est l’objectif poursuivi.

Mme Olatokunbo Ige, Représentante du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et assurant l’intérim de la Coordonnatrice du Système des Nations Unies au Togo, s’est réjouie du démarrage effectif de cette session de formation qui fait suite à la signature le 12 décembre dernier d’un accord de financement entre le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le ministère de la Sécurité et de la Protection civile. En effet, le PNUD accorde une subvention de 110 millions de francs pour la formation des agents de la FOSEP. Pour Mme Ige, cette assistance « rentre dans le cadre des efforts que le Système des Nations Unies déploie pour consolider la paix au Togo ».

Plusieurs agences onusiennes dont le HCDH et le Bureau régional pour la paix et le désarment en Afrique (UNREC) ainsi que d’autres partenaires dont le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et la Fondation Hanns Seidel sont impliqués dans cette mise à niveau.

Les élections présidentielles au Togo sont prévues pour se tenir à la fin du premier trimestre de 2015

Retour à l'accueil