Les nouvelles régulations mondiales, les "Global Citizens"
Les nouvelles régulations mondiales, les "Global Citizens"

Kossi, journaliste au Togo, en Afrique de l’Ouest, peut, s’il le veut, ne vivre que de l’aire du pays, être physiquement présent, ou du moins légalement. Quant au reste, il est libre comme le vent.

Il peut en toute légalité s’offrir, depuis sa résidence, des opportunités dans un domaine qu’il juge profitable à lui, commander une voiture, travailler sans obligatoirement aller et venir, et aussi être payé pour ses efforts au prix équitablement international.

Un ensemble d’offres ou de demandes rendus possibles aujourd’hui, grâce à Internet. Mais, il faut néanmoins, une bonne connexion, même étant dans la ferme à Abidjan ou Accra…

Internet, au-delà des besoins primaires, réduit les exigences de mobilité, d’isolement, et participe au développement de soi et de la société, quelles que soient les origines…

Internet doit être ainsi compris. N’est-ce pas ?

AMIDATOU YERIMA

Tech Embassador

amidatouyerima@gmail.com

Retour à l'accueil