L’ambassadeur des Etats-Unis en tournée dans les régions Centrale, Kara et  Savanes

Lomé le 1er février 2016—Dans le cadre des activités de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en faveur de la promotion des femmes, l’essor des jeunes, la croissance économique, la promotion de la culture et de l’état de droit au Togo, l'Ambassadeur David Gilmour, a pris part à une série d’activités au nord du pays du 25 au 29 janvier.

Le 25 janvier, l’ambassadeur a discuté des défis liés à la participation des populations à la gestion des affaires locales lors d’une réunion de prise de contact avec le Préfet de la Kozah, M. Badjibawou Bakali. Il a ensuite participé à une séance de travail avec les doyens de faculté de l'Université de Kara conduits par le président de l'institution, le Professeur Komi Tchakpele. L’ambassadeur et les participants ont discuté du programme d’échange Fulbright qui permet aux enseignants du supérieur de parfaire leur cursus aux Etats-Unis. M. Gilmour a également rencontré une soixantaine d'étudiants de l'Université de Kara, membres de diverses associations et de l’American Corner, l’espace américain de l'université. Le but de la rencontre était de voir comment les étudiants mettaient à profit les ressources techniques et en informations en anglais mises à leur disposition par l'Ambassade des Etats-Unis pour les aider à réussir leurs semestres.

Le 26 janvier, l'Ambassadeur Gilmour, accompagné du préfet de la Keran, M. Atchertchao Gnanta, a visité le site de Koutamakou pour y voir les tata somba, les maisons traditionnelles Tamberma, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. L'Ambassadeur a profité de l’occasion pour parler à ses hôtes de l’importance pour le Togo de créer des événements culturels nationaux qui attireront des visiteurs et investisseurs internationaux. Il a aussi parlé du fonds de préservation culturelle de l’ambassade qui aide à la sauvegarde de nombreux sites historiques. Le diplomate a ensuite visité l'Hôpital de l'Espérance à Mango, fondé en 2015 par la Mission Baptiste des Etats-Unis. Il a auparavant rencontré le préfet de l'Oti, le Commandant Gbandi Ouadja et discuté avec lui de l'amélioration du climat socio-politique et économique, et mentionné l’importance que les Etats-Unis accordent à la santé des populations du Togo.

L’ambassadeur des Etats-Unis et le Préfet de Tône, M. Douti Tchimbiandja, ont inauguré le bâtiment d’extension du laboratoire d’analyse de l’Hôpital Régional de Dapaong le 27 janvier. L’extension du laboratoire a été rendue possible grâce à une subvention d’un montant d’environ 397.644 dollars américains, soit environ deux cents millions de Francs CFA du Programme d’Assistance Humanitaire du Département de la Défense des Etats-Unis, sous la supervision technique du Corps des Ingénieurs de l’Armée Américaine. Le bâtiment comprend une salle d'attente pour les patients, un bureau de caisse, une salle pour les techniciens et les médecins, un magasin pour les réactifs et les consommables, une salle de prélèvement de sang, et des sanitaires. Dans son discours de circonstance, l’Ambassadeur Gilmour a déclaré : « Nous croyons que les togolais méritent un niveau de vie élevé, et donc, nous soutenons les programmes orientés vers la santé, l’éducation, l’agriculture et l’environnement. Nous croyons aussi que tous les citoyens ont droit à des soins de santé de qualité avec l’appui constant de leurs dirigeants communautaires et du Ministère de la Santé. »

Le chef de la mission diplomatique américaine au Togo a aussi axé sa tournée sur la gouvernance et la croissance économiques. M. Gilmour s’est rendu le 27 janvier à Cinkanssé où il a participé à une présentation sur les opérations du Guichet Unique de Commerce Extérieur, dont le but est de fluidifier, sécuriser et réduire les démarches administratives et financières en matière d'importation et d'exportation. Il a pris part à une autre séance de travail au Poste de Contrôle Juxtaposé, avec trente officiers des douanes et de la police burkinabé et togolaise, ainsi que des opérateurs économiques. La rencontre permis à l'Ambassadeur de comprendre le fonctionnement de cet outil de l'UEMOA et d’insister sur l’impact de la bonne gouvernance économique sur la santé financière d’un pays. Il a relevé l’admission du Togo au programme Threshold du Millenium Challenge Corporation des Etats-Unis va également aider à l’amélioration des voies de communication avec les pays voisins et contribuer au climat social.

Le 28 janvier, l’ambassadeur a mis le cap sur la ville de Sokodé où, accompagné du Préfet de Tchaoudjo, M. Tchakpro Tchemi Tchambi, il a présidé une cérémonie de remise d’attestations de sélection à quarante-cinq élèves de l’Institut Technique et Commercial Assomption débutent deux années de cours intensifs en anglais dans le cadre du programme English Access Microscholarship. M. Gilmour a déclaré que le programme destiné aux élèves talentueux issus de milieux défavorisés leur ouvrira les portes du monde moderne dans lequel la maitrise de l’anglais est devenue indispensable.

La tournée de l’ambassadeur Gilmour a pris fin le 29 janvier avec une visite au siège de l’ONG Dimension Humaine qui organise des programmes de promotion de la femme et de la jeune fille, avec plusieurs subventions de l’ambassade. Auparavant, David Gilmour a rendu visite à l’Imam Alkamatou Touré de la grande mosquée de Sokodé avec qui il a discuté de comment promouvoir la tolérance, le respect des droits et le climat social dans cette importante ville-carrefour au centre du pays.

Retour à l'accueil