Réformes au sein des ministères et institutions étatiques au Togo

L’Engagement du gouvernement à aller de l’avant : Chiffres à l’appui

Le Togo mène des reformes. Quel est l’état d’avancement de ces reformes ? Les défis à relever ?

Le gouvernement togolais, ce 15 septembre 2016, s’est sacrifié à cet exercice qualifié de : revue nationale. Nombreux responsables politiques administratifs… ont été conviés, leur présence témoigne l’importance de ces travaux. Des chiffres ont été rendus publics. Un ensemble d’éléments qui participent aux actes de bonne gouvernance. C’est un moment important dans la vie économique du Togo lorsqu’on sait que les populations et les différents partenaires de l’Etat et même les dirigeants ont de soucis pour l’avenir du pays.

Votre journal L’œil d’Afrique vous propose un bref aperçu de la situation du Togo à mi-parcours de l’année 2016.

Selon le rapport de mise en œuvre des réformes au premier semestre 2016, au titre des recettes de l’Etat, il ya eu une hausse de 11,0% des recettes budgétaires chiffrées à 568,62 milliards cfa, par rapport en fin décembre 2014, soit 106,9% des prévisions annuelles réalisées.

Les recettes fiscales composées de recouvrement fiscaux du commissariat des impôts et des contributions indirectes liquides par le commissariat des douanes et des droits indirects s’élèvent à 516,28 milliards cfa pour l’année 2015, en augmentation de 12,7% soit 107,5% des prévisions annuelles.

Au titre des six premiers mois de l’année 2016 (Janvier – Juin), les recettes de l’Etat sont chiffrées à 289,45 milliards cfa, un chiffre en hausse de 15,3% par rapport à la même période de 2015.

Les dépenses totales de l’Etat ordonnancées du premier semestre 2016 s’élèvent à 349,13 milliards cfa dont 83,99 milliards de dépenses de personnel ordonnancées et 115,53 milliards cfa de dépenses d’investissement (financées sur ressources externes et internes) ; en hausse de 17,6% par rapport à 2015. Ces dépenses représentent 43,0% des prévisions annuelles.

Les emprunts et dons mobilisés au premier semestre 2016 se chiffrent respectivement de 22,39 milliards cfa (un recul de 10,6% en 2015) et de 11,80 milliards cfa (contre 9,19 milliards en 2015) soit 9,9% de prévisions annuelles.

Au terme des six premiers mois de 2016, la situation monétaire est marquée par une régression de 21,8 milliards cfa (-1,6%) de la masse monétaire comparativement à l’année 2015, induite par une diminution de 63,7 milliards de cfa (-6,4%) du crédit intérieur et de 2,0 milliards de cfa (-0,6%) des avoirs extérieurs nets.

La balance des paiements du Togo enregistre en 2016 un solde excédentaire de 40,0 milliards cfa résultant d’un déficit courant de 142,5 milliards en cfa, d’un excédent du solde du compte de capital de 159,9 milliards cfa et d’un passif net du compte financier de 22,6 milliards cfa.

D’un point de vue global, la mise en œuvre des mesures ou actions par des activités se présente comme suit :

Sur un total général de 456 mesures prévues, 96 ont été entièrement réalisées, 251 partiellement ou encours de réalisation et 109 non encore entamées.

En résumé, la volonté du gouvernement de mener des réformes pour une meilleure gestion des affaires publiques s’est concrétisée en 2016 mais n’a pas connu une grande évolution.

Par contre, il a été observé une bonne volonté des acteurs ministériels, institutionnels et de la société civile à aller de l’avant. Les contraintes majeures relevées ont été l’insuffisance des appuis financiers et l’inadaptation et l’inadéquation du cadre et du matériel de travail.

Raison pour laquelle le gouvernement togolais a lancé un appel pressant aux partenaires techniques et financiers pour leur soutien.

Selon les enquêtes de votre journal, la mise en œuvre parfaite de ce plan d’actions nécessite que les partenaires jettent un regard sur le renforcement des capacités du personnel administratif du Togo, ce, à travers un plan de carrière bien approprié et inclusif, afin de rendre plus performant le personnel administratif.

L'Oeil d'Afrique

00228 97079644 / 90214293

loeildafriq@hotmail.fr

Retour à l'accueil