Installation de SYNATO – Lacs

 

Quenum Michel et Viviane Johnson à la tête du bureau d’Aneho

 

Après Kpalimé, le bureau préfectoral des Lacs du Syndicat National des Artistes du Togo (SYNATO) a été constitué ce samedi 04 mars 2017. C’est au cours d’une Assemblée organisée au plan local, à la salle de réunion de la Mairie d’Aného et a connu la présence du représentant du Préfet des Lacs, ainsi que de la représentation de la CNTT à Aného et du Musée National.

Prévus pour débuter à 14 heures, les travaux ont effectivement été ouverts par le Secrétaire Général de la Préfecture des Lacs qui a souhaité la bienvenue à tous, après une minute de silence observée par l’assistance, suivie de l’hymne national et de celui des travailleurs. Le représentant de la CNTT a aussitôt pris la parole, a exprimé l’importance pour les artistes de se regrouper en syndicat pour défendre leur cause et œuvrer à l’amélioration des conditions de vie de chacun.

Après un intermède riche en danse traditionnelle, le Secrétaire Général de SYNATO, REDAH Batenga Koudéma s’est prononcé sur les raisons qui ont poussé à la création d’un syndicat. Selon lui, il s’agit d’investir l’artiste à disposer d’un professionnalisme, entre autres objectifs poursuivis.

Après des séances de questions tout de même difficiles à résoudre, vu l’importance des doléances du collège d’artistes, il a fallu un brin de sincérité afin de permettre aux participants de s’assurer de l’importance cardinale de fédérer les forces pour changer de cap. Le Secrétaire Préfectoral a été élu ainsi que son adjoint. Il s’agit du Cinéaste Michel Quenum, assisté dans ses fonctions par Mme Viviane Johnson, artiste de la chanson.

Comme le prévoient les statuts et règlements intérieurs de SYNATO, libre choix a été laissé au Secrétaire nouvellement élu de travailler en concertation avec les artistes du milieu afin de constituer le bureau complet ainsi que la commission de contrôle qui devrait être de trois personnes.

L’accent a été mis par le Secrétaire Général sur la nécessité de diversifier les domaines professionnels des artistes devant constituer le bureau. Une remarque qui a reçu l’approbation de tous. Précisons que toutes les décisions ont été adoptées par acclamation.

Ce fut l’occasion pour les artistes membres de faire connaitre le message de renaissance culturelle du Togo à travers des scènes de danses, synonyme d’une joie partagée, sens de vivre en commun, enjeu majeur que SYNATO veut procurer aux Togolais, dans le but de contribuer à la prospérité du pays.

Il faut noter qu’au jour d’aujourd’hui, la plateforme SYNATO compte sur le plan national près de 500 adhérents dont des sympathisants et groupes affiliés.

La séance s’est levée aux environs de 17heures, avec la bénédiction des autorités et le vœu ardent de voir SYNATO faire vivre l’art au Togo, comme le dit son slogan.

 

L’Oeil d’Afrique Aného

 

 

 

Installation de SYNATO – Lacs
Retour à l'accueil