La 7ème édition du Festival Mine 2 crayon officiellement lancée

 

Un nouveau jour se lève sur

 

l'Art au Togo

 

 

Chaque individu nait artiste. De cette capacité à exercer ce métier, l’on peut la cultiver et en jouir de l’usufruit, ou choisir de le laisser dormir en son fort intérieur, et rester bredouille. Ceux qui font le premier choix, dans d’autres pays comme les Etats Unis, la France, la Suisse ou le Nigéria tout proche, sont aujourd’hui appelés Stars parce que mondialement connus, ils vivent pleinement de leurs TALENTS.

Au Togo, plusieurs associations et regroupements se sont lancés dans la droite ligne d’œuvrer à promouvoir ces potentiels gages d’une prospérité partagée. C'est dans cette optique que le Syndicat National des Artistes du Togo (SYNATO) a été créé, le 19 Février dernier, et s'exerce par ses antennes dont 3 déjà implantées à Kpalimé, Aného, et récemment à Tsévié, à professionnaliser les artistes, pour que vive l'art au Togo. Et pour ce faire, ce syndicat bénéficie de l'appui des plusieurs institutions financières dont la BTCI en première ligne.

De plus, l’Etat, conscient de la nécessité d’accompagner les artistes, a initié depuis quelques années, le fonds d’aide à la culture (FAC) afin de financer les projets culturels qui en font la demande.

Parmi ces projets, le Festival Mine 2 Crayon, qui a connu ses débuts en 2011 avec pour objectif de former les désireux aux techniques de base du dessin d’art.

La 7ème édition a été officiellement lancée lors d’une conférence de presse animée ce lundi 13 Mars 2017 au centre culturel Filbleu sous le thème : La jeunesse créative au service du développement.

Ce festival se déroulera en deux phases : la première débute à Sokodé le 23 mars prochain, passera par Kara le 25 Mars et Atakpamé le 28 mars avant de chuter à Lomé. Elle connaitra des ateliers de résidence, de création avec les enfants des établissements scolaires. La seconde phase se déroulera du 1er au 08 Avril 2017 à l’Institut Français et accueille toute personne désireuse de s’exercer ou apprendre le dessin d’art.

Cette année, spécialement, Mine de crayon joint au dessin d’art, la peinture. C’est dire que les participants auront droit à non seulement des cours de dessin, mais aussi de peinture sur toile ou sur support.

Pour Modeste Têko, Directeur Adjoint du Festival Mines de crayon, l’artiste doit pouvoir vivre de sa passion. Mine de crayon s’atèle à faire ressortir les talents des artistes et les rendre exportables. Une mission qui a porté ses fruits. De même, un premier annal d’initiation au dessin d’art est en voie de parution, et ajoute-t-il, nous espérons sera inséré dans les programmes d'éducation scolaire au Togo.

L’inscription au festival Mines de crayon est ouverte et gratuite. Rappelons que sur plus de 700 projets soumis pour financement au fonds d’Aide à la Culture, quelques 300 projets ont été retenus.

L'Oeil d'Afrique

+228 97079644

 

  1.  
Retour à l'accueil