FESCILOM - TOGO: 4ème EDITION
FESCILOM - TOGO: 4ème EDITION

4 ème édition de FESCILOM officiellement lancée

 

Le Festival de Cinématographie de Lomé a procédé au lancement officiel de sa quatrième édition le mercredi 19 Avril 2017, à l'Institut Français de Lomé, en présence d'une pléthore d'autorités, acteurs, et journalistes.

Ce fut une ènième occasion donnée par les organisateurs de ce festival qui se veut désormais international par la présence d'invités venus d'autres pays et de FESPACO d'échanger avec leurs amis réalisateurs, promoteurs, ...

Aucours de cette cérémonie, des courts métrages ont été projettés à l'instar du film documentaire de Mario Attidokpo sur la sensibilisation à l'entretien de la plage, ou celui de Ruben Monama président de l'association PIAC qui à travers leur réalisation a fait ressortir les dangers de la consommation des produits phytosanitaires clandestinement livrés aux jardiniers.

Pour le Délégué Général, Joel Misséboukpo, les potentiels artistiques et cinématographiques togolaises doivent pouvoir se faire valoir à l'international et rapporter des devises à l'Etat. L'homme du cinéma doit pouvoir vivre de son métier.

Rappelons que le FESCILOM bénéficie de l'appui de plusieurs partenaires dont le Ministère de la Culture à travers le Fonds d'Aide à la Culture.

Les travaux continuent tous les jours et seront bouclés par une cérémonie de cloture le samedi 22 Avril à l'Institut Français de Lomé.

Le FESCILOM prend fin à l’espace Arema / Filbleu, dans une ambiance festive, sous le charme des prestations artistiques.

Débuté le 19 Avril dernier à l’Institut Français de Lomé, le FESCILOM a été clôturé le samedi 22 avril après 3 jours d’intenses activités, tant à Lomé qu’à Kpalimé, sous le coaching d’éminents experts aussi bien nationaux qu’étrangers, avec l’appui indéfectible de la direction nationale de la cinématographie qui a mis à disposition les moyens matériels et techniques pour la diffusion à plein air dans la capitale togolaise.

Au total 16 pays d’Afrique ont envoyé des émissaires pour participer à ce qu’il convient d’appeler rencontre de célébration du 7ème Art africain. Une cinquantaine de courts métrages ont été diffusés sous l’œil examinateur d’un jury de trois membres : Jean SORGO du Burkina Faso, Madame BILL Martine du Togo présidé par Kuami Apélété.

Ainsi, « la Table Maudite » de Ruben Monama a été retenue dans la catégorie des courts métrages Fiction. Le Trophée de la meilleure actrice a été remporté par Da Sylviera Roberta, et le meilleur documentaire de cette édition a été le film titré « Malade Mentale » de Clément De Souza.

Des mentions spéciales ont été décernées, au vu de la pertinence du sujet traité à trois films : "des voix et des choix", du Nigéria, "le but" et "la rue n’est pas ma mère" du Burkina Faso. Le prix spécial BOBINE 2017 de la quatrième édition du FESCILOM a été remporté par le film MAYI de Da Sylviera.

Les critères de sélection : le cadrage, la qualité de l’image, le sujet traité, le message véhiculé. Le choix a été orienté par le thème de cette année : "la contribution du cinéma vert pour le développement durable".

La soirée a été une occasion également pour la remise d’attestations à 24 jeunes ayant participé aux séances de formations de FESCILOM, couplées au 1er Forum des Jeunes Cinéastres déroulé à Kpalimé.

Pour Madame Irène YARO représentant du FESPACO à FESCILOM, qui est à sa première participation au festival de Lomé, elle a été agréablement surprise par les talents des acteurs et cinéastes du Togo, quoique ne s’attendant pas à être confrontée à cette difficulté de sélection, tant les œuvres sont d’appoint en matière de qualité.

Cette cérémonie de clôture a connu la présence de Koudama Koffi Etsé, représentant le ministère de l’environnement, de Aimé Abalo représentant le ministère de l’action sociale.

Monsieur Joël Misséboukpo, Délégué Général de cette organisation se dit satisfait du déroulement de la quatrième édition de FESCILOM, remercie tous les partenaires financiers et techniques, et convie tous les participants à la prochaine édition l’année prochaine, 2018.

 

Retour à l'accueil