Lomé / Nyékonakpoè: Gnassingbé Faure dans le feu de l'action sous la lumière des médias
Lomé / Nyékonakpoè: Gnassingbé Faure dans le feu de l'action sous la lumière des médias

Lomé / Nyékonakpoè: Gnassingbé Faure dans le feu de l'action sous la lumière des médias

 

Le Chef de l’Etat a inauguré le NOC ce jour

 

Initiés en juin 2014 par le Chef de l'Etat Gnassingbé Faure, sous le précédent Directeur Général de Togo Télécom, Sam Bikassam, les travaux de la première phase du projet e-gouv ont été partiellement clôturés par l’inauguration du réseau e-gouvernement ce 24 avril 2017 par le Chef de l’Etat, en présence des membres du gouvernement, de l’Ambassadeur de la Chine au Togo.

Sam Bikassam, ex-Directeur Général de Togo Télécom

Ce projet consiste à mettre à la disposition de l’administration des outils nécessaires pour une modernisation par interconnexion par fibre optique à haut débit des bâtiments publics. Tous les bâtiments des ministères et institutions de la république (cour des comptes, assemblée nationale, cour constitutionnelle, etc…) 35% des établissements publics d’enseignement secondaire à Lomé, tous les centres hospitaliers universitaires (CHU) et plus de 450 bâtiments administratifs sont raccordés par 250 km de fibre optique desservant 560 bâtiments publics (543 à Lomé et 17 à Kara).

Chaque bâtiment de l’administration publique pourrait désormais échanger des données à une vitesse de 100Mbits par seconde avec son bâtiment voisin, comme s’ils étaient mis ensemble dans le même lieu.

La société HUAWEI TECHNOLOGIES CO.LTD, un leader mondial dont le chiffre d’affaire 75 milliards en 2016 et présent dans plus de 170 pays a été le maître d’œuvre de cette opération de grande envergure. Après 30 mois de travaux, en collaboration avec le ministère des postes et de l’économie numérique, et Togo Télécom, la société vient de rendre opérationnel et fonctionnel le reseau e-gouvernement qui dispose d’une capacité de 10 Gigabits sur la boucle principale et 2 Gigabits sur les boucles d’accès.

Financé par un prêt de EXIM Bank China pour un montant d’environ 15 milliards de francs cfa, au-delà des autres avantages comparatifs qu’il offre, ce projet a permis d’embaucher plus de 1200 personnes issues d’entreprises locales par sous-traitance.

Approché pour son avis, un Togolais lambda affirme espérer que le réseau e-gouv contribuer à améliorer la qualité des prestations de l’administration publique, en un temps record.

Dans son allocution, Madame Cina Lawson, Ministre en charge des postes et de l’économie numérique a précisé son souhait d’étendre ce réseau à l’ensemble du territoire national pour que les autorités administratives, quel que soit leur emplacement, puissent être connectées à Internet haut-débit, car a-t-elle poursuivi, la belle réussite du réseau e-gouv contribue au renforcement de la coopération Sino-togolaise et hisse le Togo au rang de ceux ayant raccordé le nombre le plus élevé de bâtiments publics aux côtés du Kénya, de l’Afrique du Sud et du Sénégal.

Dès lors que le réseau a été mis en place, espérons que le déploiement des services se ferait dans un proche avenir pour permettre une mise en application des acquis.


YERIMA Amidatou

L'Oeil d'Afrique

+228 97079644

Retour à l'accueil