Le Directeur de Cabinet du Ministère des Mines et de l'Energie prononçant son discours d'ouverture

Le Directeur de Cabinet du Ministère des Mines et de l'Energie prononçant son discours d'ouverture

 

Les acteurs impliqués en atelier de partage à Atakpamé

 

Un atelier intergouvernemental sur le partage de connaissance outre les acteurs impliqués dans l’opérationnalisation du projet de développement et de gouvernance minière (PDGM) se tient du 30 Mai au 1er Juin 2017 à Atakpamé.

Ils sont une cinquantaine d’acteurs : représentants du gouvernement, membres des comités pilotage du PDGM, représentants de la présidence de la république, du ministère des mines et de la géologie, de la direction générale des mines et de la géologie, du ministère de l’économie et des finances, des organisations de la société civile, les membres des comités de pilotage statistiques, environnemental et social et éducation, des représentant de l’ITIE, de l’UEP, de la banque mondiale et des consultants à prendre part à cet atelier initié par le ministère des mines et de l’énergie à travers l’unité de coordination du projet avec l’appui financier de la Banque Mondiale.

L’objectif est de renforcer la compréhension et l’appropriation du PDGM. Il vise à créer un environnement propice à des d’échanges systématiques au sein du comité et avec les autres acteurs concernés.

En ouvrant les travaux, le directeur de cabinet du ministre des mines et de l’énergie, Gbengbertane Banimpo a au nom du ministre souhaité la bienvenue aux honorables invités et aux participants dans la ville d’Atakpamé. Il a remercié le chef de l’Etat qui a accepté et autorisé ce projet et sa mise en œuvre au Togo. Il n’a pas manqué de remercié les représentants du groupe de la banque mondiale qui les soutient dans cette démarche, notamment le chargé de Projet PDGM, M Larssen Morten.

Le directeur général des mines et de la géologie, Sogle D. Marcel a exprimé sa gratitude pour les préparations de la direction générale des mines et de la géologie, et notamment de l’Unité d’Exécution du projet. Il a remercié M. Kerstin Tebbe et Laurant Porte pour l’animation de l’atelier. Nous avons célébré, au mois de mars, le premier anniversaire du projet. Et j’estime que les responsables du projet et les structures impliquées doivent être fiers des activités déjà réalisées dans le cadre du projet, à titre d’exemple, la création des comités de pilotage, le recensement des exploitations à petit échelle et autre a-t-il ajouté. 

Le chargé de programme de partage à la banque mondiale, Laurent  Porte a souligné que la Banque Mondiale et la communauté internationale du développement dans son ensemble considèrent que le partage des connaissances est un instrument efficace pour accélérer les processus de développement, tant au niveau politique (en inspirant les dirigeants renforçant leur capacité à mettre en œuvre des réformes) qu’au niveau technique, en inculquant des connaissances aide à obtenir plus rapidement de meilleurs résultats.

Il a indiqué que la Banque Mondiale s’est engagé à féliciter les échanges de connaissances pour aider les clients à établir le lien entre des demandes de connaissance pratiques sur les processus de développement et les expériences réussies à travers le monde.

L.koss    

Retour à l'accueil