Examen périodique de la politique commerciale de l’UEMOA

La CCIT fait un état des lieux avec les opérateurs économiques

 

L’examen de politique commercial, un exercice de passage en revue périodique des stratégies de gouvernance économique mises en place par un pays, permet de s’informer de la situation, des progrès et des difficultés rencontrées dans l’organisation commerciale d’un pays avec pour objectif d’accroitre la transparence et la meilleure compréhension des politiques et pratiques commerciales, de s’assurer du respect des règles, disciplines et engagements définis dans les accords commerciaux multilatéraux afin de faciliter le fonctionnement commercial du pays.

Depuis 1999, le Togo, membre originaire de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), a satisfait aux exigences en la matière par une mise en examen interne de ses pratiques. Mais à partir de 2012, il a été recommandé un examen conjoint des politiques commerciales d’un pays par ses pairs. Il s’agit pour les autres pays membres d’une institution régionale, sous régionale ou internationale d’examiner si les pratiques d’un pays satisfont aux normes, et pourraient contribuer à une évolution optimale son économie. En sorte une plateforme d’échange des capacités et de pratiques commerciales des pays.

C’est pour satisfaire à cette exigence internationale prévue les 25 et 27 Octobre prochain à Bruxelles que la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Togo (CCIT) a organisé en collaboration avec le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé, une rencontre d’échange avec la chambre consulaire et les opérateurs économiques ce 30 Juin 2017, dans les locaux de ladite institution. Il s’est agi de faire la restitution des travaux entamés depuis 2015 dans le cadre des préparatifs de l’examen des politiques commerciales des pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), et d’en présenter les conclusions.

Devant une cinquantaine de responsables d’entreprises privées, autorités et journalistes, Mr Moevi Remy, premier Vice Président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Togo (CCIT) a souhaité à travers un mot la bienvenue à l’Assemblée. Komlan Galley, Directeur du Commerce Extérieur, pour sa part, après un résumé succinct, a sollicité son collègue Batchassi Katchali pour la présentation en diaporama des activités. Une vue d’ensemble a été délivrée, suivie des retombées, puis des préparatifs et les prochaines étapes. Un temps a été accordé pour répondre aux sollicitations et préoccupations des uns et des autres afin de les incorporer dans le rapport final à soumettre à la commission de l’UEMOA pour la date butoir octobre 2017.

Il faut mentionner que le Togo est actuellement à son quatrième examen périodique commercial de l’organisation mondiale du commerce (165 pays membres) et à son premier examen conjoint de l’union économique et monétaire ouest africaine (8 pays membres).

Au-delà des objectifs précités qui motivent à cet exercice, l’examen périodique permet aussi aux investisseurs et bailleurs de fonds de choisir les pays de destination des flux monétaires. 

Yerima A. Rachel

L'Oeil d'Afrique

97079644 - 92178279

 

 

Examen périodique de la politique commerciale de l’UEMOA
Retour à l'accueil