Marche pacifique à Lomé

 

 

Les partisans de UNIR dans

les rues de Lomé pour la paix

Les partisans du parti politique de la majorité silencieuse sont sortis nombreux ce mardi 29 Août 2017, à l'appel de leur dirigeant afin de démontrer leur attachement aux valeurs et idéaux cardinaux de la République. L'Union pour la République (UNIR) dont le Leader n'est autre que le président de la République, Faure Gnassingbé, a appelé à cette grande marche pacifique en réponse à la sortie instantanée lancée par le leader du PNP (Parti National Panafricain), Tchikpi Atchadam, le 19 Aout dernier sur toute l'étendue du territoire pour réclamer le retour à la constitution de 1992 adopté par référendum après la Conférence Nationale Souveraine (CNS) et qui prévoit un scrutin à deux tours et la limitation des mandats présidentiels à deux.

En effet, c'est lors d'une conférence de presse tenue le 24 Aout 2017 sous les tentes du somptueux hôtel Radisson Blu 2 Février que les cadres du parti au pouvoir que trois jours de marche citoyenne et républicaine ont été décrétés. Le mot d'ordre de cette sortie est de préserver la paix et la cohésion sociale.

Il faut dire que les réformes politiques institutionnelles et constitutionnelles vivement souhaitées par la classe politique togolaise dans son ensemble, sont aussi une priorité pour le parti au pouvoir qui d'ailleurs a entamé depuis 2010, une série de réformes institutionnelles. En ce qui concerne les réformes constitutionnelles, le parti UNIR par la voix de son vice Président Kwawu Georges AIDAM, exhorte le gouvernement et l'ensemble des acteurs à agir de manière responsable pour favoriser leur mise en œuvre dans le respect des règles démocratiques, et surtout en trouver un consensus favorable à tous.

D'un autre coté, les marches de la coalition de l'opposition (CAP 2017, G6, PNP) annoncées pour les 30 et 31 Août 2017 ont été reportées sur les 6 et 7 Septembre prochain, de Lomé à Cinkassé.

 

L'Oeil d'Afrique

+228 90214293 - 92178279

Retour à l'accueil