Les TIC à portée de chaque Togolais

 

Un atelier d’échanges se tient ce 30 Août 2017 à l’hôtel Sarakawa entre les acteurs du numérique au Togo. Il s’agit de définir une nouvelle orientation politique du secteur pour la période 2018-2022, avec le soutien financier de la Banque Mondiale.

Sous la présidence de Madame Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Economie Numérique qui a lancé officiellement les travaux, l’objectif visé est de dégager de nouvelles stratégies pour l’avenir.

En prélude à cette assise, un groupe d’experts mandatés par le ministère en charge a rencontré les acteurs exerçants dans le domaine numérique que sont les institutions, les opérateurs économiques, fournisseurs de services ainsi que la société civile, et a pu faire l’état des lieux suivi d’une évaluation de la mise en œuvre de la politique sectorielle antérieure, celle de 2011-2015.

Ainsi, une présentation sommaire des résultats issus de ces premières rencontres a été faite et est déclinée en 4 axes principaux. Le premier se réfère à l’amélioration du cadre réglementaire afin d’attirer plus d’investisseurs afin de stimuler la concurrence et espérer un meilleur aboutissement.

Le second concerne la redynamisation du marché numérique en vue d’encourager l’émergence d’offres de services de qualité à des prix accessibles à la bourse du togolais. A ce propos, deux nouveaux fournisseurs d’accès internet ont pu bénéficier du marché togolais, par soumission à un appel d’offre, qui leur a été favorable.

En troisième position, l’accès des populations urbaines, semi-urbaines, et rurales ne peut être garanti sans le renforcement des infrastructures. Dans ce cadre, le projet e-gouvernement a pu connecter 560 bâtiments publics de Lomé à l’Internet haut débit, projet qui est en cours d’expansion dans les régions de l’intérieur. On pourrait citer également un point d’échange internet en construction pour la gestion des échanges locaux au niveau national.

Enfin, le défi numéro 4 visait à accentuer le taux de pénétration des TIC à tous les niveaux de la vie socio-économique à travers la démocratisation des usagers, parlant des écoles, des universités, et de toutes les couches de la population, sans oublier de stimuler les envies à la formation et à la recherche en matière de technologie de l’information et de la communication.

La Ministre des Postes et de l'Economie Numérique, dans son allocution, a laissé entendre ses vœux de voir moderniser, pour les 5 prochaines années, des outils des secteurs d’activité économique à travers le plein investissement afin qu’à interval de 5 km, chaque togolais puisse jouir d’un point d’accès internet, haut débit.

A la fin des travaux, la nouvelle politique en élaboration devrait pouvoir préciser les plans et moyens d’actions pour y arriver.

L'Oeil d'Afrique

+228 97079644 - 90214293

 

Retour à l'accueil