Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC
Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC
Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC
Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC

 

Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC

 

Togo, le plus petit pays de l’Afrique de l’Ouest en terme de dimension, dispose comme bon nombre de nations, des associations qui militent en faveur de la promotion de Internet. L’une des plus importantes, mondialement connues s’est implantée également au Togo du fait qu’au Togo, la promotion de Internet, constitue un enjeu majeur depuis des décennies, cette organisation a été installée dans le but de contribuer à l’amélioration des pratiques Internet.

Cette année, dans cet objectif, Internet Society (ISOC) fête ses 25 ans. Le chapitre togolais n’est pas resté en marge. De nombreuses activités, des séances de formation dont l’apothéose a été marquée par une rencontre d’échange le samedi 23 septembre avec les médias et les parties prenantes dans l’économie numérique au Togo, à son siège sis au quartier Attiégou-Lomé. Cette rencontre a bénéficié de la présence effective des représentants de Togotélécom et Café Informatique dont les apports respectifs en communication ont été édifiants.

Bien que des invitations aient été adressées à plusieurs acteurs du secteur dont l’ARTP, Moov, Togocellulaire, on ignore les raisons de leur absence à ce grand rendez-vous d’échange, qui devient plus important d’autant plus que durant ces derniers temps, il ya eu des perturbations sur le réseau internet au Togo.

Néanmoins, les participants ont effectivement déployé leurs compétences dans le domaine et ont échangé sur les problématiques liés au secteur d’internet au Togo. Il faut noter que le Togo dispose d’une grande capacité de connectivité mais le taux de pénétration rencontre des obstacles liés parfois à la taxation et au prix du matériel.

Toutefois, la jeunesse s’investit parfaitement dans les secteurs porteurs de valeur ajoutée autour de l’industrie internet mais elle manque d’accompagnement et de visibilité afin d’apporter un fort taux de croissance à cette économie naissante au Togo.

Dans ces perspectives, ISOC Togo envisage faire valoir des projets de promotion des applications créées par des Togolais. Aussi envisage-t-il pour assurer la pénétration dans les milieux reculés, délocalisés des séances de formation à proximité des coins les plus reculés du Togo, nous rassure le président du Chapitre togolais, Norbert Glakpé.

Pour le représentant de Togotélécom, l’initiative de Isoc Togo est fort louable et appelle les responsables à organiser beaucoup plus de séance pour éclairer les utilisateurs de Internet au Togo.

C’est l’occasion pour les représentants des sociétés d’exploitation téléphoniques présents à cette rencontre, d’exposer les difficultés liées à leur secteur d’activité, et qui pénalisent le consommateur ou l’abonné et pour lequel ils sollicitent l’indulgence des togolais, du nord au sud, pour la sécurisation des infrastructures téléphoniques tels que les câbles à cuivre qui ces derniers temps sont victimes de pillage, malgré des séances de sensibilisations à l’endroit des populations pour les meilleurs comportements.

Il faut rappeler que la presse togolaise, n’est pas exclue de cette rencontre et est entièrement motivée à la contribution des services internet au Togo.

 

YERIMA Amidatou

L’œil d’Afrique

+228 97079644

 

Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC
Le Chapitre togolais fête les 25 ans de ISOC
Retour à l'accueil