L'OEIL D'AFRIQUE

Transparence et Redevabilité dans le secteur minier Sokodé accueille le Forum de redevabilité

18 Septembre 2019, 08:54am

Publié par LOEILDAFRIQUE

Transparence et Redevabilité dans le secteur minier
Sokodé accueille le Forum de redevabilité

 

L'OEIL D'AFRIQUE, LE 18 SEPTEMBRE 2019

+228 90214293

Sokodé, le chef lieu de la région centrale, au cœur des préoccupations du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM).

Pour cerner globalement l’action publique dans le secteur minier, il a été mis en place avec la contribution de la société civile en vue d’une lecture explicative et active des activités minières, une plateforme pour rendre compte : "Forum de redevabilité sur le secteur extractif".

 

Les activités de ce forum entamé le 17 Septembre dans la région centrale ont été marquées par un calendrier bien fourni des experts du secteur qui ont tour à tour donné des communications sur des termes variés, termes bien appropriés au besoin de la cause, tels que les préalables requis en matière de protection de l’environnement à observer par tous projets miniers et dont l’objectif est de parvenir à réduire les impacts de l’exploitation minière sur l’environnement ; le plan de gestion environnementale et sociale ; ainsi que la présentation du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) et ses attributions.

Le Forum régional de Redevabilité sur le Secteur Extractif, est donc une aubaine pour la population venue des préfectures et cantons de la région centrale afin de se retrouver dans l’âme de véritable acteur de développement en posant des questions sans tabou, pèle et mêle, questions directes sans détour que certains qualifieraient d’audace.

D’autres questions n’ont pas épargné l’état d’exécution du PDGM, le potentiel minier des localités et les exploitants présents officiellement déclarés ou encore supposés non déclarés ; une certaine présence ou non de chinois, de l’insertion des femmes dans le secteur minier dans le cadre de lutte contre la pauvreté, la formalisation du métier d’orpailleur, les implications devant les droits de cette activité à la limite, non encore formalisée et quelle traitement préconiser en cas de poursuite pour exploitation restée clandestine ; comment encadrer les artisans à se conformer à la vision minière africaine à laquelle le Togo a adhéré.

Les compétences et des questions formulées à l’endroit du Président du Forum, des directeurs présents tels que le Directeur Générale des Mines et de la Géologie, le Directeur de Cabinet des Affaires Sociales, le Directeur de contrôle… Dans un esprit constructif, les participants ont également insisté dans leur doléance et la divulgation des permis et autorisations d’exploitation afin que les zones d’ombre soient levées sur l’orpaillage dans la région.

L’attitude à laquelle les porteurs de projet doivent se soumettre dans les relations avec les autorités locales, ce, dans le respect de la hiérarchie administrative. Une participation active preuve de la pertinence du PDGM et son objectif.

A ce propos, il faut noter que dans le domaine de l’orpaillage les permis qui sont délivrés concernent la recherche. Toutefois malgré l’exclusivité des permis de recherche, les parcelles inclus dans le périmètre de recherche font parfois l’objet d’intrusion par des artisans miniers, ce qui, naturellement au regard du droit, au pire des cas engendre des conflits. Mais des attentes peuvent être trouvées.

Cette intervention fait allusion à d’éventuelles tensions entre les artisans miniers qui sont chassés des champs de recherche des explorateurs de grandes échelles.

Prévu pour durer deux jours, le troisième Forum de redevabilité sur le secteur minier a été entamé par une brève cérémonie d'ouverture en présence du Préfet.

En définitive, ce forum a la vertu d’une mission de renforcement de compétence pour améliorer la transparence dans le secteur. Une première du genre dans la région centrale, après l’étape de la région maritime qui s’est déroulée à Tsévié et celle de la région des plateaux à Atakpamé.

Il faut préciser que le Forum de redevabilité est une initiative du Ministère des Mines et des Energies du Togo, Forum dont la toute première édition nationale s’est déroulée à Lomé le 18 mai 2018.

Blaise AYEGNON

Commenter cet article