L'OEIL D'AFRIQUE

Lutter contre le terrorisme et la prolifération des armes légères La CNLPAL adopte la philosophie de « diligence et d’anticipation »

16 Avril 2021, 15:48pm

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

 

Lutter contre le terrorisme et la prolifération des armes légères
La CNLPAL adopte la philosophie de « diligence et d’anticipation »

 

L’ŒIL D’AFRIQUE, le 16 Avril 2021

+22890214293

Pérenniser la paix à travers la maîtrise et la sécurisation des stocks d’armes et de munitions au Togo. C’est la thématique principale de l’atelier de formation organisé par la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères (CNLPAL) les 13, 14 et 15 avril 2021 au Palais des Congrès de Kara. Une rencontre qui a regroupé autour d’une même préoccupation, les forces de défenses, garants et dépositaires de la sécurité et protection civile en vue d’une meilleure prise en charge des stocks et munitions, à eux confiés.

le Gal Kadanga Abalo Felix, Président de la CNLPAL

En effet, la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères (CNLPAL) a entamé depuis mars 2021, un projet qui vise la formation des forces de défenses et de sécurité sur les nouvelles méthodes de suivi efficace des stocks d’armes et de munitions pour en garantir sa sûreté.

Après l’étape d’Adétikopé qui a regroupé les participants venus des régions maritime et des plateaux, la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères s’adresse aux armuriers des régions centrale, de la Kara et des Savanes, et se focalise principalement sur les nouvelles techniques de gestion des stocks d’armes et de munitions, le processus de prévention des risques liés à la gestion des stocks d’armes entre autres le terrorisme, la criminalité, le vol, le braquage, l’auto-allumage, le détournement… tous ces actes qui surviennent lorsque les armes tombent en de mauvaises mains. La gestion sûre et sécurisée des stocks d’armes et munitions s’impose donc comme une nouvelle donne pour mettre un frein au phénomène de la prolifération des armes légères.

La cérémonie d’ouverture de la session des régions septentrionales du Togo s’est déroulée le 13 avril 2021 sous la présidence du Gal Kadanga Abalo Félix et du Colonel Didier Babadibawou Bakali, respectivement Président de la CNLPAL, et Préfet de la Kozah.

Colonel Didier Babadibawou Bakali, Préfet de la Kozah

Dans son allocution d’ouverture, le Gal Kadanga Abalo Felix, rappelant le leadership et la politique sécuritaire éclairée du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, pour que le Togo reste à l’abri des attaques terroristes qui remettent en cause la paix, la sécurité, la stabilité des institutions et sapent les efforts de développement des Etats, a appelé l’ensemble des acteurs concernés par les questions de paix et de sécurité à soutenir cette politique que la Commission Nationale dont il dirige, s’emploie à œuvrer aux côtés du gouvernement à consolider les acquis précieux au profit de l’ensemble de la société togolaise.

Et pour le Préfet de la Kozah, cette initiative qui est à saluer concourt également à rehausser le degré de responsabilité des premiers en charge des armes et munitions, en ce qui concerne la prévention des risques qui découlent d’une mauvaise gestion qu’ils font des stocks d’armes mis à leur disposition.

Point n’est besoin de vivre ces incidents déplorables, il faut tirer leçons des évènements survenus ailleurs, notamment dans un passé récent, les explosions des dépôts d’armes au Congo, ou à Bata en Guinée Equatoriale où des morts et blessés ont été dénombrés, … la CNLPAL opte pour l’adoption d’une philosophie de « diligence et d’anticipation », la raison qui explique l’organisation de cette série d’ateliers à Adetikopé et à Kara; informent les organisateurs.

On peut compter une cinquantaine de participants issus de divers corps de métier de l’Armée.

Précisons que ces activités ont été réalisées grâce à l’appui financier du Fonds Spécial d’Affectation Volontaire (VTF).

Yerima Amidatou

Commenter cet article