L'OEIL D'AFRIQUE

Ouverture à Kpalime du séminaire de formation sur la gestion et la conservation du fonds des documentaires des médias au Togo

19 Avril 2021, 15:10pm

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

Ouverture à Kpalime du séminaire de formation sur la gestion et la conservation du fonds des documentaires des médias au Togo.

L’ŒIL D’AFRIQUE, LE 19 Avril 2021
+22890214293 - 97079644

Comment gérer et conserver les productions écrites audiovisuelles et numériques, c’est la préoccupation qui réunit une centaine d'hommes et femmes des médias du Togo à un atelier de formation qui se déroule à Kpalime du 18 au 20 avril 2021.
L'objectif de cette rencontre vise à une prise de conscience sur l'importance de la conservation des archives, à garantir les méthodes de gestion et assurer une bonne organisation de sa conservation.
Environ une centaine d'hommes et femmes des médias venus des différentes rédactions de la région maritime seront outillés à cet effet. Cette thématique concerne les médias écrits, audiovisuels et en ligne, six (06) communications sont prévues pour meubler cette formation.


Durant deux jours, les participants seront appelés à s'enquérir des nouvelles normes en la matière pour mieux asseoir un cadre compatible au nouveau code de la presse qui demande une meilleure organisation interne aux médias au plan structurel, organisationnel à la transformation en société de presse tous les organes. Ce qui implique nécessairement une bonne gestion des archives en ajout à un fonctionnement efficace.
Présent à l'ouverture, le Préfet de Kloto, Bertin Assa, a salué la valeur de l'activité en rapport avec le rôle important des journalistes dans la mesure où leurs écrits documentent l’existence sur terre, et par conséquent, méritent d’être bien conservé pour la mémoire de l'histoire.
Il sera suivi par le Secrétaire Général de la commission nationale pour l'UNESCO pour qui, le contexte mondial de la COVID-19 démontre à suffisance l'importance de gérer les informations pour servir de repère dans le temps, ce, pour faciliter le partage de connaissances dans l'espace et dans le temps, rendre accessibles, de façon pérenne, les informations utiles à la prochaine génération, afin qu'elle puisse se documenter dans les bases de données que les prédécesseurs ont constituées.
Il s'agit d'éviter qu’une forme d'amnésie ne s'installe et mette en cause la recherche. Certes, les traditions orales ont les moyens de conserver l'historique de société, toujours est-il que la gestion des archives est délicate. Mais avec les grandes quantités et les documents papiers, pour une valeur de preuve... il se pose alors la question de fiabilité et d'authenticité.
Ce pourquoi, Monsieur Senghor, le présentateur de la communication sur l'importance des archives dans les structures de médias a tenu à préciser que « L'importance des outils d'archives dans un organe de presse n'est pas un jeu d'enfant ». Cette activité vient à la suite de celle de  Kara.

Commenter cet article