L'OEIL D'AFRIQUE

Jeunesse et sexualité face à la pandémie de la COVID-19 et les OSC/IST/VIH/SIDA L’ONG Arbitre pour la Citoyenneté renforce les capacités

25 Avril 2021, 07:57am

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

 
 

Jeunesse et sexualité face à la pandémie de la COVID-19 et les OSC/IST/VIH/SIDA

L’ONG Arbitre pour la Citoyenneté renforce les capacités

 

L’ŒIL D’AFRIQUE, le 25 avril 2021

+22890214293 / 97079644

 

« Jeunesse et sexualité face à la pandémie de la COVID-19 et les OSC/IST/VIH/SIDA, Que faire ? » c’est autour de ce thème secondaire, que les responsables de l’ONG « Arbitre pour la citoyenneté », ce 24 Avril 2021, ont épilogué de long en large, avec la jeunesse de la Commune du Golfe1 à Lomé.

A Adakpamé, au Centre Culturel, ce samedi, les membres de l’ONG « Arbitre pour la citoyenneté », avec à leur tête, la Présidente Fondatrice Mme Attiti-Kpanka Essohanam ont effectivement entretenu les jeunes et femmes dudit quartier et ses environs, sur les dangers liés à la sexualité surtout en ces temps de crise sanitaire à la COVID-19, où le confinement fait partie des mesures barrières.

Un développement succinct donné sur la sexualité et ses suites ; des séances d’éducation et démonstration de port correct de préservatifs masculins et féminins ont suivi les échanges et partages de connaissances autour de la sexualité, la reproduction et les méthodes de prévention des maladies sexuellement transmissibles.   

Egalement, l’occasion a été pour l’oratrice principale, Mme Attiti-Kpanka Essohanam de faire la nuance entre un Manager et un Leader, le coaching et le mentorat. Cette session de formation et d’information autour des postures à adopter pour être un vrai leader qui sait faire le bon choix et atteindre ses objectifs, a été un panel de témoignages et d’exhortation des populations à emboîter le pas aux prédécesseurs en se faisant vacciner contre ce virus afin de barrer la route à la propagation de la pandémie qui jusqu’ici, dans le monde entier, a fait 3.094.723 millions de décès.

Une remise d’attestations a été faite à l’endroit d’une quinzaine de jeunes psychologues qui ont suivi durant une semaine, une formation sur la COVID-19 organisée par l’ONG en présentiel et en ligne. Des lots de préservatifs (masculins et féminins) ont été remis aux personnes ressources afin de servir à qui de droit dans les diverses localités de provenance.

Selon Mme Attiti-Kpanka Essohanam, l'objectif de cette activité est d'inciter la majorité de la population à se vacciner pour pouvoir éradiquer la pandémie à la COVID-19, tout en rassurant d'avoir gardé un bon état de santé après avoir elle-même été vaccinée.

Notons que cette activité de l’ONG s’inscrit dans le cadre de la célébration en différé de la Journée Internationale des Femmes, officiellement commémorée les 08 mars, célébration dont le thème retenu des Nations Unies «Leadership Féminin, pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19 » a fait également l’objet d’un développement et de communication au cours de ladite activité.

Eric Lemaire

 

 

Commenter cet article