Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'OEIL D'AFRIQUE

La mise en œuvre du projet EWoH2 porte ses fruits à Gblainvié Les femmes héritières foncières reçoivent des attestations de détention coutumière de la terre

12 Novembre 2021, 10:58am

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

La mise en œuvre du projet EWoH2 porte ses fruits à Gblainvié
Les femmes héritières foncières reçoivent des attestations de détention coutumière de la terre


L’ŒIL D’AFRIQUE, le 12 Novembre 2021

+22890214293/92178279

Le canton de Gblainvié dans la préfecture de Zio a accueilli ce 11 Novembre 2021, à la résidence du chef traditionnel Togbui Toulassi IV, la délégation de la Konrad Adenauer Stiftung (KAS) et pour cause, une cérémonie de remise d’attestation de détention coutumière de terre aux femmes ayant bénéficié d’un partage d’héritage foncier, fruit des sensibilisations menées dans ces contrées.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du projet "Un seul monde sans faim, droit foncier de la femme en Afrique de l’ouest", le canton de Gblainvié fait partie des localités ciblées pour bénéficier de la phase pilote du projet. Aujourd’hui, 6ans après, le constat témoigne d’une avancée non négligeable : une vingtaine de femmes jouissent de leurs droits en matière foncière, gage d’un gagne-pain quotidien, tant pour les enfants que la famille toute entière.

Pour le Coordonnateur national de la KAS au Togo, Maurice Gblodzro, cette jubilation est juste car les prémisses d’une autonomisation de la femme se concrétisent et la lutte contre la pauvreté et la faim, finalité du projet EWoH2, se matérialise.

Ces assises ont été pour le Chef canton de Gblainvié, une occasion pour la présentation d’un comité mis sur pied par ses soins, et dont l’objectif est de sensibiliser et de veiller à lutter contre la stigmatisation des personnes porteuses de VIH-SIDA. La constitution de ce comité, selon Togbui Dodji Komi Toulassi IV, trouve son fondement dans le fait que, "depuis l'apparition de la pandémie de la Covid19, l'on a tendance à passer sous oubli les autres maladies comme les maladies sexuellement transmissibles ou le paludisme qui, elles aussi sont source d'autant de décès silencieux en Afrique. J'ai donc décidé, poursuit-il, de cadrer la propagation voire booster cette maladie hors de mon canton, ce qui explique la mise sur pied de ce comité dont je préside personnellement, comité qui vient de prêter serment devant vous", a-t-il conclu.

En outre, une action humanitaire dans le domaine éducatif a été également posée cet après-midi du 11 novembre 2021, et dont les premiers bénéficiaires sont les amoureux de la lecture et de la curiosité intellectuelle : il s’agit de l’ouverture d’une mini-bibliothèque dans le canton. La mise en place de cette bibliothèque provient de la volonté de mettre à profit et rendre utiles, des dons en ouvrages et livres scolaires provenant depuis un certain nombre d’années d’une généreuse donatrice, bienfaitrice dont nous taisons le nom pour le moment.

L’opportunité est donc offerte aux élèves et étudiants de Gblainvié et de ses environs d’approfondir leurs connaissances générales.

 YERIMA Amidatou

Commenter cet article