Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'OEIL D'AFRIQUE

Plaidoyer pour l'Interdiction des armes nucléaires au Togo

4 Mars 2022, 12:16pm

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

WILPF Togo en atelier de formation et d’information des acteurs étatiques et OSC

 

L’ŒIL D’AFRIQUE, le 04/03/2022

+22890214293/92178279

Un atelier de formation s’ouvre ce vendredi à Lomé, et ce, pour deux jours. Il porte sur le processus de sensibilisation devant mener à faire accepter l’interdiction des armes nucléaires dans le monde, et principalement au Togo.

En effet, dans le cadre de sa campagne de sensibilisation contre l’usage des armes nucléaires au Togo, le groupe togolais de Women International League for Peace and Freedom (WILPF) initie l’atelier d’information et de formation à l’endroit des acteurs étatiques et de la société civile, les 04 et 05 Mars 2022 afin d’approfondir les connaissances sur le sujet, et renforcer la capacité des acteurs nationaux à s’engager sur la question des armes nucléaires, les rendre aptes à impacter le changement.

Pour les organisateurs, l’objectif c’est de pouvoir mobiliser et impliquer les acteurs étatiques et ceux de la société civile en vue de l’élaboration d’une déclaration à soumettre au gouvernement togolais, car les enjeux liés aux armes nucléaires ne sont pas mineurs.

Ainsi, parmi les modules dispensés, on peut citer « les techniques de rédaction d’un plaidoyer », « le rôle et responsabilités des acteurs étatiques et de la société civile dans la lutte contre la prolifération des armes nucléaires et leur utilisation non sécurisée » ; « le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) : présentation, défis et opportunités ».

La cérémonie d’ouverture officielle a été procédée en présence d’autorités publiques notamment les représentants du maire de la commune Golfe 3, Djakpah Kodjo Amenuveve, chef section coopération décentralisée ; et celle du Centre Régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) Kabiya Passa épouse Tchoukouli, l’assistante de programme désarmement.

La Présidente de WILPF Togo, Mme Bassiratou Idrissou-Traoré dans son allocution de circonstance, n’a pas manqué d’aborder l’actualité en appelant la Russie et l’Ukraine à trouver un consensus et faire la paix, car, dit-elle, lorsque la case de ton prochain brûle, il faut l’aider à l’éteindre. Pour WILPF Togo, rien ne peut justifier la guerre. La lutte pour le désarmement étant l’objectif principal de WILPF qui préfère donner l’occasion à des échanges, des ententes, …. La paix est une denrée qu’il faut préserver coûte que coûte, a-t-elle conclu.

Il faut remarquer la pleine participation à cet atelier du représentant de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres (CNLPAL).

Lady Juliette

Commenter cet article