Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'OEIL D'AFRIQUE

Renforcer la résilience du secteur privé contre les impacts de Covid19 dans la sous région

8 Novembre 2022, 08:59am

Publié par L'OEIL D'AFRIQUE

 
 Renforcer la résilience du secteur privé contre les impacts de Covid19 dans la sous région


Le bureau de la Chambre Consulaire Régional de l’UEMOA en réunion statutaire depuis hier à Lomé

 

L’Oeil d’Afrique le 08/11/22
+22890214293/92178279

Les membres du bureau de la Chambre Consulaire Régional de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (CCR-UEMOA) sont depuis lundi 07 Novembre à Lomé, en réunion en vue de s’accorder sur l’essentiel à élaborer pour accompagner le processus de relance des activités dans l’après Covid19.
Plusieurs domaines seront touchés à cet effet, mais l’accent porte sur le secteur privé.

Principal pourvoyeur de ressources au sein des pays de l’UEMOA, le secteur privé est l’un des secteurs fortement frappé par la pandémie, alors qu’elle assure plus de 70% des emplois dans les pays en développement, la fourniture de plusieurs prestations notamment des biens et services visant à améliorer les conditions de vie des populations.
La CCR UEMOA en tant que secteur privé communautaire aura donc à mener des réflexions sur des actions à poser pour l’amelioration du climat des affaires au sein de l’espace.


Au-delà de toutes ces prérogatives légitimes de ce precieux outils de l’intégration sous-régionale, il est attendu que la CCR UEMOA s’implique davantage dans le renforcement des capacités des acteurs économiques afin de les rendre plus compétitifs face à la mondialisation.
Tous ces points sont donc inscrits à l’ordre du jour de la 4ème réunion du bureau de la Chambre Consulaire Régionale de l’UEMOA, dont l’ouverture officielle a été faite par le Ministre en charge du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adedze, ce 07 Novembre à l’hôtel Sarakawa de Lomé.

Ministre en charge du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adedze


Cette session ordinaire a été l’occasion pour le ministre togolais de rappeler l’importance qu’accorde les autorités togolaises au secteur privé, cette importance manifesté en changeant de paradigme vis à vis de ce secteur depuis 2017 avec la création d’un cadre de concertation Public-privé, l’adoption du Plan National de Développement et aujourd’hui, la feuille de route gouvernementale 2020-2025 dont la contribution du secteur privé est à hauteur de 50%.

A l’ouverture de cette session ordinaire du secteur privé communautaire, l’on note la présence de Mme le Représentant Résident de la Commission de l’UEMOA à Lomé, Mme Aminata Lo Paye.

Kpediakpo Lady Juliette

Commenter cet article