L’Afrique à l’heure du tout numérique

Quelle performance technologique

Depuis 1989, Sévérin, historien togolais a séjourné à Tokyo où il a constaté avec grande stupéfaction que les commandes de restauration et autres services dans l’hôtel s’exécutent sur des plateformes numériques.

En 2015, le Togo, petit pays de l’Afrique de l’Ouest,. A la grande salle du Grand Rex de Lomé, le 02 Juillet dernier, s’est déroulée une rencontre de présentation d’une application numérique permettant de faire de prestation nécessaire en matière d’hôtellerie.

Cette application a été proposée comme une offre de S2SIME intitulée itochroom parait à première vue une révolution dans le paysage togolais. Au-delà de l’innovation et des avantages sur le plan sécuritaire traçabilité dans la gestion du fichier client et autres lisibilité comptable, la contribution tout de même nouvelle de cette société à la rénovation hôtelière au Togo, sonne comme une répétition, une copie-coller des inventions numériques.

Il y a donc lieu de s’interroger sur ce que les Africains dans le monde des innovations technologiques considèrent comme innovation, d’une part, et d’autre part comme invention.

En effet, au-delà de quelques applications de jeux, la majeure partie de sérieuses applications a été déjà conçue par des grandes firmes occidentales. Il ne reste qu’un sujet de bon sens aux néophytes d’apprendre la compréhension de l’application afin de pouvoir servir à sa réadaptation aux conditions particulières des milieux d’où ils sont issus.

Parler à ce terme d’une invention parait à tout point de vue un abus de langage. Il est vrai que les grands inventeurs sont des Africains. Cela n’empêche que l’Occident a fait des progrès énormes sur lesquels il n’y a point de doute et qui doivent servir sur le continent africain.

Alors de grâce, au cours de ces présentations de « nouvelles » applications numériques, chers inventeurs, ayez l’amabilité d’honorer la mémoire de vos prédécesseurs.

CSNA (Contrôle des spécificités numériques)

Afrique

00228 90214293

Retour à l'accueil