L’ONG ANCE-Togo dit non à la corruption et à l’impunité au Togo
L’ONG ANCE-Togo dit non à la corruption et à l’impunité au Togo

 

Ce mardi 29 Août 2017, le président de la Haute autorité de lutte contre la Corruption et les infractions Assimilées a déclaré officiellement ouverte le lancement du projet pilote d’actions en justice pour lutter contre la corruption à l’Hôtel ONOMO. Ce projet s’inscrit dans un dynamique d’appuyer les efforts du gouvernement dans la lutte contre ce fléau. La cérémonied’ouverture a réunis plus de cent vingt participants parmi lesquels, l’ambassadeur de l’Union Européenne et sa délégation, le vice-président de Transparency International-Dakar, le représentant de l’ONUDC, le président de la Haute Autorité de Lutte Contre la Corruption et les Infractions Assimilées, le corps diplomatique, les différents corps de contrôle et autres institutions étatiques, les organisations de la Société Civile, les hommes de médias.

Ce projet d’une durée de 36 mois a pour objectif global de promouvoir la bonne gouvernance économique et la lutte contre la corruption à travers les actions pilote en justices au Togo. Les objectifs spécifiques sont entre autres (i) renforcer les capacités de l’ONG ANCE-Togo en tant que Contact National de Transparency International; (ii) informer et former les acteurs sur les instruments de lutte et les bonnes pratiques ; (iii) appuyer la mise en mouvement des poursuites judiciaires contre la corruption au Togo, la dissémination du code pénal et d’un guide juridique sur la mise en mouvement des actes de corruption.

 

Parmi les activités prévues dans cet ambitieux projet, on peut compter en autres l’appui institutionnel à ANCE-Togo, acquisition de logiciels de gestion et équipements de travail, missions d’appui technique de TI, renforcement des capacités des différents corps de contrôle de l’Etat et des OSCs sur les instruments internationaux et les bonnes pratiques, information des acteurs sur les impacts de la corruption, renforcement du partenariat entre les différents corps de contrôle et les acteurs de la justice, renforcement du partenariat avec la Haute Autorité de Lutte contre la corruption, appui à la formulation et analyses juridiques, développement et distribution de guides juridiques de mise en mouvement des actions en justice contre la corruption, édition et distribution du code pénal, etc.

Cette cérémonie de lancement a connue 6 allocutions. La première allocution est celle du Président du conseil d’administration de l’ANCE-Togo, le Révérend Père NIPAPE Daniel qui, après avoir souhaité la bienvenue aux différents participants, a félicité le gouvernement pour sa détermination à faire du Togo un pays sans corruption. Après avoir exprimé le désir de renforcer le partenariat avec les différents corps de contrôle de l’Etat,il a rigoureusement invité les autorités togolaises à renforcer les mesures de lutte anti-corruption et notamment les sanctions contre les auteurs et complices de tels actes. La deuxième allocution est celle du Me Papa Moussa Felix SOW, Vice-président de Transparency International et ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du Sénégal.  Dans sa brillante intervention, il a rappelé que la vision de Transparency International est de construire un monde libre de corruption. Pour lui, cette initiative de l’ANCE-Togo est salutaire et TI la soutient fermement car elle est une nécessité vitale pour valoriser la bonne gouvernance et la transparence. La troisième allocution est celle du représentant de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), Mr Gugliemo Castaldo, spécialiste anti-corruption qui, dans son intervention a félicitél’ONG ANCE-Togo  pour le lancement dudit projet pilote qui permettra de mieux accompagner le Togo dans l’application de la Convention des Nations Unies contre la Corruption, notamment en renforçant la prévention et la coopération entre les différents acteurs en vue d’une répression plus efficace de la corruption et des infractions assimilées. Le représentant de l’ONUDC a réitéré la disponibilité de son institution à appuyer le Togo et les activités du projet afin de lutter efficacement contre la corruption au Togo.

En outre, M. EBEH Fabrice, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo, a fait une brève présentation dudit projet en faisant ressortir les objectifs, activités, groupes cibles et bénéficiaires finaux.

La quatrième allocution est celle de l’Ambassadeur et Chef de Délégation de l’Union Européenne au Togo, Mr Nicolas Berlanga-Martinez,qui a rappelé l’attachement de son institution à la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption a invité tous les acteurs à collaborer pour l’atteinte des résultats.La dernière allocution est celle de Mr Essohana WIYAO, Président de la Haute autorité de lutte contre la Corruption et les infractions Assimilées avant de déclarer officiellement ouverte les activités du projet pilote d’actions en Justice pour lutter contre la corruption au Togo,  a vivement félicité l’ONG ANCE-Togo pour cette belle initiative et réaffirmé sa ferme volonté à coopérer et a réprimé tout acte de sous toute ces forme au Togo.

 

La cérémonie de lancement s’est clôturée sur une note de détermination et d’engagement des parties prenantes a travaillé en collaboration avec l’ANCE-Togo pour éradiquer la corruption, promouvoir la transparence et la bonne gestion de la chose publique afin de donner un sourire au togolais. La conférence a connu une forte mobilisation médiatique témoignant de l’adhésion parfaite de toutes les parties prenantes au projet.

Rappelons que l’ANCE-Togo est une ONG de Développement Durable à Statut Consultatif des Nations Unies et Contact National de Transparency International pour le Togo.

 

 

Retour à l'accueil